5 avantages liés à la consommation des probiotiques

1471
Partager :

Depuis quelques années, la médecine ne cesse de vanter les mérites des produits probiotiques. Sont-ils réellement efficaces ? Les probiotiques sont des organismes vivants contenus dans notre organisme. Ils sont aussi à la base du fonctionnement de la flore intestinale. Il existe des probiotiques positifs et des probiotiques négatifs. Lorsque les probiotiques négatifs sont en nombre plus élevé, il apparaît des symptômes tels qu’un inconfort abdominal et des ballonnements. Pour cela, il est conseillé de consommer des probiotiques en vue d’accentuer l’effet des bactéries positives sur la flore intestinale.

Une amélioration du transit

Plusieurs bactéries interviennent dans le bon fonctionnement de notre organisme. Très utiles, celles-ci peuvent ne pas jouer leur rôle avec efficacité, surtout lorsque les mauvaises bactéries prennent le dessus sur les bonnes bactéries. C’est pour cela que la consommation de probiotiques est vivement conseillée en vue de renforcer l’action des bons probiotiques en stick dans la flore intestinale. Cela permet de réguler le transit intestinal et d’améliorer la digestion de certains aliments. Il s’agit principalement des lactobacillus bulgares et streptococcus thermophilus, des probiotiques en sachet chargés de faciliter la digestion du lactose. L’avantage est que les personnes intolérantes aux produits laitiers peuvent désormais en consommer.

A lire en complément : Comment nettoyer les bottes en daim beige

Baisse de la fréquence et de la durée des diarrhées

Certains probiotiques en sachet sont particulièrement efficaces pour traiter les diarrhées. Il s’agit plus précisément de Lactobacillus case DN 114 001 et Lactobacillus rhamnus GG. Il est vrai que ces derniers ne permettent pas de stopper systématiquement la diarrhée, mais sa fréquence est largement diminuée, surtout chez les jeunes enfants. De même, le temps de guérison de tous les types de diarrhées se trouve vraiment amélioré et les diarrhées infectieuses sont prévenues par la consommation des probiotiques.

Amélioration des colopathies

Encore appelées syndrome de l’intestin irritable, les colopathies sont des troubles qui se manifestent principalement chez les adultes par des ballonnements, des douleurs ainsi que des troubles du transit. La bonne nouvelle est qu’ils ne causent pas de lésions intestinales. Les probiotiques qui ont démontré leur efficacité dans le traitement de ces troubles sont les lactobacillus et les Bifidobacteries. Leur action consiste à diminuer la sécrétion des fluides à l’origine des diarrhées.

A découvrir également : Les essentiels incontournables pour votre garde-robe cette saison

Traiter les infections à helicobacter pylori

Certains probiotiques permettent de lutter efficacement contre la bactérie helicobacter pylori qui est à l’origine du l’ulcère et du cancer d’estomac. Toutefois, il ne s’agit pas de les utiliser seules, mais plutôt de les associer au traitement standard pour augmenter les chances de guérison et pour atténuer les effets indésirables.

Combattre les effets indésirables du syndrome du côlon irritable

Les gaz, les diarrhées et les ballonnements de ventre sont parfois causés par le syndrome du côlon irritable. Les principaux probiotiques utilisés à cet effet sont les probiotiques Align et la Bifidobacterium 35622MC. Enfin, les probiotiques favorisent l’absorption et la synthèse des nutriments contenus dans les repas. De cette façon, l’acide folique et les vitamines K et B12 sont mieux synthétisés. Pour être plus explicite, la prise de probiotiques facilite l’action des vitamines dans votre organisme, si jamais vous en prenez.

Renforcement du système immunitaire

Les probiotiques renforcent le système immunitaire. Les lactobacilles et les bifidobactéries sont des micro-organismes souvent utilisés pour cette action. Effectivement, ces bactéries stimulent la production de cytokines qui protègent l’organisme contre les infections virales ou bactériennes. Des études ont montré que la prise régulière de probiotiques permet d’éviter plusieurs maladies, notamment infectieuses.

La flore intestinale est directement liée à notre système immunitaire. Une bonne santé intestinale est fortement recommandée en cas d’immunodéficience ou d’autres affections hépatiques sévères, telles que la cirrhose du foie par exemple.

Il faut aussi savoir qu’une carence en vitamines et minéraux peut altérer les fonctions immunologiques naturelles. Dans ce sens, il a été prouvé que certains nutriments contribuent activement à stimuler le système immunitaire, tels que :
• Le Zinc : favorise la prolifération cellulaire
• La Vitamine C : facilite l’assimilation du fer pour produire des globules rouges
• La Vitamine D : joue un rôle essentiel dans la fonctionnalité des cellules T

Parmi ceux-ci se trouvent aussi les antioxydants qui participent activement à combattre les radicaux libres responsables des inflammations chroniques dans notre corps.

La consommation régulière de probiotiques contribue grandement à renforcer le système immunitaire en favorisant la prolifération des bonnes bactéries intestinales indispensables pour lutter contre les infections et autres maladies. Il est donc vivement recommandé d’inclure ces micro-organismes dans son alimentation quotidienne ou de recourir à une supplémentation naturelle en cas de besoin.

Prévention des infections urinaires récurrentes

Les probiotiques, ces micro-organismes promoteurs de la santé, ont des vertus multiples. Au-delà du renforcement du système immunitaire et de l’amélioration de la digestion, ils peuvent aussi prévenir les infections urinaires.

Il s’agit d’une affection très fréquente touchant principalement les femmes. Elle est causée par une inflammation bactérienne au niveau de l’appareil urinaire. Les symptômes sont nombreux : brûlures lors de la miction, envies fréquentes, douleurs abdominales…

Le traitement médicamenteux classique consiste en une cure d’antibiotiques qui peut avoir des effets secondaires indésirables tels que le développement de candida albicans (mycose vaginale) ou encore des troubles digestifs.

C’est là que les probiotiques entrent en jeu ! Ils agissent directement sur l’écosystème intestinal afin d’en améliorer la flore et ainsi prévenir les infections urinaires récurrentes. Effectivement, certaines souches en particulier comme Lactobacillus crispatus ou encore Lactobacillus jensenii, produisent un acide lactique qui lutte contre les UPEC (Escherichia Coli uropathogènes), responsables de cette infection.

Les probiotiques aident à restaurer l’équilibre naturel des bactéries dans votre intestin et votre tractus urinaire après une cure d’antibiotiques ou une infection. Par conséquent, si vous souffrez souvent d’infections urinaires récurrentes, il faut souligner que la prévention des infections urinaires passe aussi par une bonne hygiène intime et l’adoption d’un mode de vie sain (hydratation suffisante, alimentation équilibrée…).

Partager :