Les créateurs de mode accordent, tout comme nous, une importance aux étiquettes des tenues qu’ils créent. En réalité, il faut savoir qu’elles en disent beaucoup plus que ce qu’il y a écrit dessus et toutes les fashionistas ont appris à les décrypter scrupuleusement avant d’acheter quoi que ce soit. Juste avant la période des soldes, nous vous dévoilons tous leurs petits secrets.

La marque de l’authenticité

La première étiquette que l’on voit sur un vêtement, c’est celle qui nous permet de voir la marque. On l’appelle aussi la griffe. Les entreprises spécialisées dans la fabrication d’étiquettes tissées pour créateurs proposent des versions tissées pour les tenues haut de gamme. Cela permet notamment de différencier un habit de confection manuelle avec un vêtement fabriqué de manière industrielle. Lorsqu’un magasin affiche la vente d’articles dégriffés, c’est que ces étiquettes ont été enlevées, et font donc perdre une partie de la valeur du vêtement.

A lire également : J'ai testé cette bijouterie à Lyon, je vous raconte

De précieuses informations

L’autre étiquette à laquelle les fashionistas font très attention, c’est celle qui indique les consignes de lavage, la composition du vêtement ou encore sa provenance. Nous sommes de plus en plus nombreuses à faire attention à la qualité de ce que nous achetons et il est désormais hors de question de payer une fortune un habit qui sort de certaines chaînes industrielles. Aujourd’hui, on privilégie les vêtements fabriqués en France ou en Europe, dont les tissus sont respectueux de l’environnement et qui n’utilisent pas de fourrure animale.

Un argument marketing

Aujourd’hui, l’étiquette de nos vêtements fait partie du packaging, c’est-à-dire qu’elle est aussi devenue un argument de vente. Premièrement, une belle étiquette attire davantage les acheteurs. On retrouve donc certains codes du marketing. Si un vêtement affiche des valeurs écoresponsables, il y a fort à parier qu’elle affichera cette information avec l’impression d’un logo, d’un label, et sera probablement connotée dans sa forme. Par exemple, pour signifier qu’un habit est écologique, on utilisera une matière recyclable avec des couleurs et une typologie particulièrement adaptée.

A découvrir également : Les propriétés et bienfaits de l'huile essentielle de Ravintsara

À vous de jouer pour les soldes, apprenez à interpréter vos étiquettes : ce qu’elles disent, et ce qu’elles ne disent pas.