Les vêtements et accessoires de luxe ont le vent en poupe. Cependant, souvent jugés trop cher, ils ne sont pas accessibles à la majorité de la population. Les choses ont tendance à changer avec l’arrivée des dépôts-ventes de luxe, le vintage haute couture à prix abordable.

La quête de l’authentique

L’arrivée de dépôts-ventes dans le secteur du luxe est pour le moins inattendue. En effet, ce sont souvent les clients aisés qui portent ce genre d’articles. Le dépôt-vente ou le discount sont plutôt réservés à une population plus modeste. Pourtant, force est de constater que ce nouveau segment a beaucoup de succès.

Lire également : Une boutique de lingerie fine qui vous sublime en vous redonnant du charme

Les articles de haute couture, à peine portés, sont revendus en discount. Ce système répond aux besoins et aux désirs d’une population principalement féminine d’obtenir d’anciens modèles de bonne qualité. Un véritable retour au vintage, mais version haute couture. Cette nouvelle industrie a été portée et renforcée par les ventes aux enchères spécialisées, mais également par les ventes privées.

Par ailleurs, les spécialistes du domaine pensent que cette quête de l’authentique, lié sans doute à la mode écolo, risque de perdurer. Aussi, un vêtement de luxe acheté aujourd’hui et gardé dans de bonnes conditions aura sans doute bien plus de valeur demain ou après-demain.

A voir aussi : De petites astuces en cas de cheveux secs

Le luxe au prix discount… ou pas

La terminologie « dépôt-vente » évoque bien souvent le discount donc le pas cher. Pourtant, la vérité est parfois bien différente. En effet, les anciens modèles de luxe sont, comme le vin, bonifiés avec le temps. Les modèles des années 1990 et même des années 2000 sont aujourd’hui bien plus chers qu’ils ne l’étaient à l’époque.

Cependant, il ne faut pas croire que le vintage de luxe est forcément plus cher que le neuf non plus. En effet, la plupart des marques de luxe ont augmenté leurs tarifs depuis une bonne dizaine d’années. On constate donc une augmentation des prix variant de 10 à 30 % selon les créateurs. Finalement, les dépôts-ventes de luxe ne font que s’adapter à une nouvelle demande.